AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Dijon] 22 mai - Team Performance 55

Aller en bas 
AuteurMessage
Stinger
Newbi en Trotinette
Newbi en Trotinette
avatar


MessageSujet: [Dijon] 22 mai - Team Performance 55   30/5/2014, 12:28

La semaine dernière j'étais sur le magnifique circuit de Dijon du mercredi soir au dimanche après midi pour enchaîner un roulage le jeudi avec mon premier week end de course avec O3Z le vendredi, samedi et dimanche. Mais vu que j'aime faire les choses dans l'ordre, je commence avec un petit CR de mon roulage avec TP55.

Jusque là je n'avais roulé qu'une fois à Dijon. J'avais tout de suite aimé le tracé, même si j'ai eu un peu de mal à me faire à ses caractéristiques assez différentes des circuits que je connais. Du coup j'avais fini cette journée avec un 1'33.84, ce qui rendait les 1'25 des premiers en O3Z Supersport l'an passé assez effrayants.

Juste avant ce week end "prolongé" j'ai reçu le nouveau poly que j'avais commandé après ma chute au Vigeant. Déjà parce que l'ancien commence à faire la gueule (j'ai bien galéré pour essayer de le réparer avec de la fibre de verre et le résultat n'est pas probant) et parce que j'aime bien l'idée d'avoir deux polys : un pour les roulages qui est déjà abîmé et qui ne craint donc pas grand chose, et l'autre pour les courses. Sauf que je l'ai reçu vraiment juste avant de partir, que je l'ai monté un peu en catastrophe et qu'il est toujours brut de décoffrage : aucun traitement, pas de peinture ou de vernis, que dalle. Du coup il s'est vraiment beaucoup salit durant ces quatre jours et il va maintenant falloir que j'essaye de repasser derrière. En tout cas ça me fait vraiment bizarre de voir ma moto blanche affraid 


L'installation du barnum au milieu de la nuit, seul, sous la pluie et avec un vent complètement fou n'avait déjà pas été aisé. Essayé de trouver le sommeil en dormant par terre (enfin avec un duvet quand même), dans le froid et avec le bruit de ceux qui continuaient à s'installer juste à côté de mon barnum à plus de 2h du mat' n'était pas facile non plus. Mais quand il s'est mis à tomber une violente pluie d'orage vers 3h du mat' et que ça ne semblait pas vouloir s'arrêter, j'ai compris que je ne fermerai pas l’œil de la nuit.

Au bout d'un moment la pluie semblait se calmer mais il continuait de tomber une sorte de crachin continue. Du coup j'avais décidé de me lever à 6h30 pour avoir le temps d'aller prendre une douche avant tout le monde, de démonter mes roues et d'être le premier à se présenter à l'organisation pour monter mes pneus pluie (que je n'avais utilisé). Sauf que quand je me suis finalement levé, le ciel était bleu et ça faisait des heures qu'il ne pleuvait plus : ce que je pensais être une pluie finie et continue était en réalité la ligne à haute tension qui passait juste au dessus de mon barnum (à ma décharge on aurait vraiment dit de la pluie). Du coup s'en sont suivies de longues minutes à errer tout seul dans le paddock à me demander si ça valait quand même le coup de démonter mes roues, car après avoir été inspecter la piste elle semblait encore bien humide. Finalement la raison finie par l'emporter : le soleil est présent et il reste plus de deux heures avant ma première session alors je reste en pneu structuré.

Session 1 :

Et c'était la bonne décision : au moment de m'élancer la piste est encore bien mouillée à certains endroits (surtout le premier virage) mais elle est quasiment sèche à d'autres. Du coup j'essaye de gentiment reprendre mes marques avec le circuit. Pas facile dans ces conditions et je dois bien admettre que je ne me sens pas tellement à l'aise, ne sachant pas vraiment quel est le niveau de grip réel sur les parties les plus sèches. J'en vois qui commence à mettre sérieusement du rythme mais je préfère rester mesuré et ne pas prendre de risque la veille de mon premier week end de courses. J'arrive quand même à faire descendre mes chronos à chaque tour mais je fini la session en 1'58, ce qui n'est pas très rassurant vu que les conditions aurait due me permettre d'aller bien plus vite.


Session 2 :

Cette fois la piste est sèche. Mais le circuit de Dijon n'est vraiment pas facile quand on est plus habitué : il faut rentrer tellement fort dans toutes ces courbes rapides que quand on est pas totalement en confiance il devient impossible de faire des temps ne serait-ce que corrects. En plus, avec la proximité du week end O3Z, la majorité des pilotes présents à ce roulage font également les courses par la suite. Du coup, même si j'étais dans le groupe intermédiaire sur les 3 il y en a qui roulent déjà très vite et je ne peux être qu’impressionner de l'aisance et la rapidité avec lesquelles ils balancent leur moto dans le premier virage. De mon côté j'ai essayé de calquer mon rythme sur celui d'un CBR1000 en le suivant à distance, puis en le dépassant dans le dernier tour. Je termine sur un 1'35.21, toujours pas terrible même si j'ai commencé à me faire plaisir en faisant deux ou trois dépassements.


Session 3 :

Comme d'hab je me fais dépasser dans tous les sens durant les deux premiers tours, n'ayant toujours pas de couvertures chauffantes (mais c'est bon, depuis j'en ai  cheers). Une R6 me passe dans le troisième tour, elle semble rapide mais j'essaye de m'accrocher. En le suivant je suis de nouveau en 1'35 mais en devant faire beaucoup de dépassements. Dans le trafic je suis un peu moins à l'aise que lui et je commence à perdre le contact quand le drapeau rouge est sorti. Après une courte attente en pit lane on repart mais cette fois je me retrouve seul. J'essaye de continuer ma réacclimatation avec ce circuit, mais ça semble prendre plus de temps que prévu et je termine en 1'34.47. Mais au moins cette fois j'ai fait mon temps seul.


Session 4 :

Durant la pause du midi, même si je me dis que je devrais être plutôt content d'être en gros à une demie seconde de mon meilleur temps de l'an passé, je sais également qu'il faut absolument que j'arrive à descendre en 1'31 pour pouvoir espérer que les courses O3Z ne se passent pas trop mal, et à ce moment là ça semble presque impossible. 10 minutes avant le début de ma session une grosse pluie d'orage s'abat sur le circuit. Ça ne dure que quelques secondes mais dans le même temps le vent s'est levé et ça souffle tellement que mon barnum commence à s'envoler. Je le retiens comme je peux tout en essayant de refaire les attaches pour le maintenir en place (on peut voir mon subtil système de contre poids avec la remorque sur la première image).

Du coup avec ces conneries, quand je prend enfin la piste la session a déjà commencée depuis 10 minutes et je suis déjà tout essoufflé : j'ai été obligé de m'équiper en tenant un pied du barnum d'une main et des sangles de l'autre, ce qui n'est pas franchement très pratique. En plus je déteste m'élancer en cours de session comme ça, car pendant que tout le monde est chaud et déjà à fond moi je me retrouve sur la piste avec des pneus froids à devoir faire attention à tous ceux qui me déboîtent de partout avec un différentiel de vitesse assez énorme. Du coup, la piste est finalement sèche et je ne me pose même pas de questions, je pars hyper concentré et je suis en mission à chaque virage pour faire rentrer le plus de températures dans mes pneus. Au bout d'à peine un tour, sans m'en rendre compte, je suis déjà sur un rythme tout à fait correct pour mon niveau et je commence à en doubler certains. Je reste concentrer sur mon rythme, je vais de plus en plus vite et j'en double de plus en plus sans avoir l'impression de forcer. Au final je n'aurais fait que 6 tours dans cette session mais je termine sur une bonne succession : 1'34.25 - 1'33.59 - 1'33.66. Comme quoi je devrais partir plus souvent en mode panique parce que j'ai vraiment pris mon pied durant cette session écourtée sourir


Session 5 :

Ce sera un gros bordel quasiment du début à la fin dans cette session : je me fais doubler, j'en double d'autres, ça n'arrête pas et il y a des motos partout. Du coup je ne roule pas propre, je fais des erreurs, les temps ne sont pas bons mais au moins ça m'entraîne à dépasser à peu près partout sur le circuit. Sur la fin je passe une ZX-10R, elle me repasse dans la ligne droite et je la repasse dans le sinueux. Une petite passe d'arme plutôt sympa mais il ne reste plus que deux sessions et mon 1'34.91 cette fois-ci commence à m'inquiéter sur mes capacités à faire descendre mes temps.

Session 6 :

Je retrouve la même ZX-10R en début de session : il me passe en ligne droite, je le repasse dans le sinueux ; il me repasse en ligne droite, je le repasse une nouvelle fois dans le sinueux mais cette fois ça sera la bonne. Une RSV4 me passe ensuite et avec une R6 on se retrouve à rouler tous les trois ensemble pour la majorité de la session. Sur la fin on se retrouve dans le trafic, c'est un peu le bordel, je passe la R6 mais je commence à perdre le contact avec la RSV4. Au final j'ai fait la majorité de la session en 1'33 avec un meilleur temps en 1'33.36. Il faut que je me résigne à l'idée que 1'33 est mon rythme actuel.


Session 7 :

Je m'élance dans cette dernière session en me disant que c'est pas grave, il faut que j'arrête d'être obséder par le chrono : je le savais de toute façon que ce premier week end O3Z à Dijon serait très difficile et même si je fini dernier ce ne sera pas bien grave du moment que j'arrive quand même à apprendre en roulant avec des gens plus rapides que moi. Assez vite dans la session une vieille CBR 600 me passe, puis une ZX-6R et enfin la ZX-10R de tout à l'heure. Au début je me fais un peu décrocher par ce groupe de 3, il faut dire que je suis en 1'35. Je redescend en 1'33 et je commence à revenir sur eux. J'améliore une première fois mon meilleur temps de la journée avec un 1'33.22 et je suis de nouveau au contact de la ZX-10R.

Je passe la ZX-10R dans le grand gauche en descente, puis je me rapproche de la CBR 600 dans le grand droit en montée et je lui fait l'extérieur dans le double gauche juste après et je fini mon tour en plongeant à l'intérieur d'une R6 qui passait par là à l'entrée du dernier virage. Rentrer fort dans ces virages rapides pour faire des dépassements est vraiment quelque chose de génial et je termine ce tour avec un grand sourire sous le casque. Et là la surprise tombe : 1'32.21. Je reste calme, la ZX-6R est toujours devant mais elle est plus rapide et elle semble s'échapper. Dans le tour suivant je suis bien gêné par une moto beaucoup plus lente mais ce sera quand même un 1'33.13. La ZX-6R semble de plus en plus loin mais je continue de m'accrocher à distance. Je me sens super à l'aise, je gère bien mes trajectoires, mes freinages, mes accélérations. Enfin bref je roule propre et je ne fais pas d'erreurs et le chrono tombe pour ce qui sera le dernier tour de ma journée : 1'31.78 sourir


Conclusion :

Je finie cette journée sur une note très positive avec un chrono satisfaisant pour mon niveau actuel. Je ne me fais pas d'illusions pour autant : depuis la début de la journée je n'arrive à faire de bons temps que quand j'ai quelqu'un en visuel devant moi, dès que je suis seul je perd au moins une seconde. Le week end O3Z s'annonce donc difficile, surtout que la météo semble toujours incertaine avec des orages qui menacent d'éclater à n'importe quel moment. Mais sur ce circuit le plaisir est tel lorsqu'on commence à rouler un peu vite (tout est relatif, j'imagine même pas ce que ça doit faire quand on roule en 1'25) que j'en peut plus d'attendre pour que l'O3Z commence.

Compilation des meilleurs moments de la journée :


Meilleur tour de la journée :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titonyo
Bientôt prêt pour les rookies
Bientôt prêt pour les rookies
avatar


MessageSujet: Re: [Dijon] 22 mai - Team Performance 55   30/5/2014, 12:50

Au top, super CR, hâte de voir la suite sur ta course !  cheers cheers 
Chapeau pour le chrono et être arrivé à ton objectif chrono qui ne semblait pas aisé vu les conditions au départ  gla gla 

V
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Dijon] 22 mai - Team Performance 55
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Course du Bien Public (10 km, semi) - Dijon - 04/09/2010
» Selle Brooks: comparaison Team Pro et Swift ?
» team ae sc10 et traxxas slash
» Team Breizh-Coreff (BZH)
» La Silure Club Team 89 sur le Rhône

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum THT :: COMPETITIONS / ENTRAINEMENTS :: Roulages Divers / MC / Partenaires :: 2014 :: Sujets 2014-
Sauter vers: